Explorateur de nature
voyages-au Pérou-sur-mesure Demandez un devis ► Voyages     selon vos Envies Antipode au PérouSillustani - Tombe Hatun WasiPérou 360°
AncahuasiAncahuasiAncahuasiAncahuasiAncahuasiAncahuasiAncahuasiAncahuasiAncahuasi
Ancahuasi
Carte interactive du Pérou
Carte interactive du Pérou
Galeries de photosGaleries de photosRencontre avec Victor Delfin, un artiste péruvienRencontre avec Victor Delfin, un artiste péruvien
Quels sont les particularités de la géographie Péruvienne ?

Quels sont les particularités de la géographie Péruvienne ?

Géographie générale
Une géographie exceptionnelle
A la frontière avec l’Equateur, la Colombie, le Brésil, la Bolivie et le Chili, le Pérou est le troisième pays d’Amérique Latine en superficie. Il fait deux fois la taille de la France, et est situé dans l’hémisphère sud, il est compris entre l’équateur (0°) et le 18° parallèle sud. 
Le Pérou est le paradis des amoureux de la nature : la diversité des environnements naturels, des paysages, de la faune et de la flore en font le symbole même de la biodiversité. Contrastes entre la forêt vierge de l’Amazonie et les déserts de sable de la côte, entre les ravins profonds et les hauts sommets enneigés de la Cordillère des Andes, le Pérou est divisé en trois zones éco-géographiques majeures : le littoral (costa), les Andes (sierra) et la forêt amazonienne (selva), entre lesquelles une infinité d’environnements éco-biologiques se déclinent en des espaces à la richesse naturelle exceptionnelle. 

Quels sont les différentes régions écologiques du Pérou ?

Le littoral (la costa)
Un désert de sable occupe pratiquement tout l'espace le long de la côte Pacifique. Lima est d'ailleurs construite sur une immense dune de sable. Au sud, le désert d'Atacama, qui se prolonge sur près de 2500 km en direction du Chili, est l'un des plus arides au monde. Au nord, le paysage change petit à petit en cédant la place aux mangroves (sorte de marais situés près de la mer au niveau des tropiques) près de la frontière équatorienne. Les plus grandes villes péruviennes et la route principale, la Panaméricaine, bordent ce désert côtier. De larges rivières issues des versants occidentaux des Andes le traversent et forment une quarantaine d´oasis où se concentre l'agriculture la plus productive du pays –et donc également l’industrie.

Les Andes (la sierra)
C'est la deuxième plus grande chaîne montagneuse du monde après l'Himalaya. Elle se situe à une centaine de kilomètres à peine de la côte Pacifique. Le Huascaran, le plus haut sommet du Pérou, atteint les 6768 m. La majeure partie des Andes péruviennes s'élève entre 3000m et 4000m d'altitude, où vit environ 30% de la population du pays. Le panorama y est accidenté, avec des chaînes de montagne séparées par des canyons profonds et vertigineux. Le versant oriental reçoit davantage de pluies que le versant occidental, si bien qu'un manteau verdoyant de haute jungle le recouvre, à mi-chemin entre l’Amazonie et les Andes. 

L’Amazonie (la selva)
Il commence sur le versant oriental des Andes et occupe près de la moitié du territoire. Véritable «poumon vert» de la planète, le côté péruvien n’est qu'une petite partie (relative) de l´immensité de cette forêt amazonienne, qui s'étend jusqu’au Brésil, en Colombie et en Bolivie. Elle accueille des millions d´espèces animales différentes (400 espèces de mammifères, 500 espèces de reptiles, 2000 espèces de poissons et 1700 espèces d'oiseaux, mais aussi beaucoup d’insectes et d’espèces de plantes spécifiques à la zone).