Explorateur de nature
voyages-au Pérou-sur-mesure Demandez un devis ► Voyages     selon vos Envies Antipode au PérouOllantaytambo - Le temple du SoleilPérou 360°
AusangateAusangateAusangateAusangateAusangateAusangateAusangateAusangateAusangate
Trek de l'Apu Ausangate
Carte interactive du Pérou
Carte interactive du Pérou
Galeries de photosGaleries de photosRencontre avec Victor Delfin, un artiste péruvienRencontre avec Victor Delfin, un artiste péruvien
Que  savoir sur le déroulement de votre trekking (randonnée) au Pérou ?

Que savoir sur le déroulement de votre trekking (randonnée) au Pérou ?

Comment est organiséun trekking (randonnée) au Pérou ?

Lors des trekkings nous proposons des campements tout confort. Les tentes prévues pour trois personnes accueillent confortablement deux randonneurs avec leurs sacs ; les tapis de sols sont compris (sac de couchage non compris). Le campement est composé d’une tente réfectoire, une tente cuisine et une tente toilette (toilettes en dur lors de certains parcours). La tente réfectoire comprend lumière à gaz, tables et tabourets. L’ensemble du matériel de cuisine est compris, et les repas préparés par un cuisinier. Le matériel personnel (hors chemin des Incas) et collectif est transporté par des animaux de charge (mules et/ou chevaux), dont un est sellé afin d’être monté en cas de fatigue ou d’accident (pour les treks en privé ou minimum 3 participants pour les treks en collectif). Vous ne portez que vos affaires de la journée (eau, appareil photo, veste…). Le personnel comprend un guide bilingue (francophone en option), un cuisinier et les muletiers en charge des animaux. Enfin le guide est équipé d’une trousse de premiers secours ainsi que d’une bouteille d’oxygène (modèle jetable pour certains parcours). Vous devez emporter dans tous les cas vos propres médicaments ; la trousse de survie étant pour l’extrême urgence. Il est toujours bon d’avoir sa propre médication pour le mal de tête et problème intestinal.



Choix de l’emplacement des campements pour un trekking (randonnée) au Pérou

Le choix de l’emplacement du campement est la seule décision du guide. L’emplacement est tributaire de l’accès à l’eau et de l’avancement du groupe.
Dans la plupart des cas les communautés Andines que nous traversons nous imposent des emplacements que nous devons respecter scrupuleusement.

Cas particulier des campements sur le chemin des Incas (Inca trail)
Les campements lors du chemin des Incas sont choisis par l’INC (organisme en charge de la gestion du parc archéologique), Nous ne pouvons intervenir dans ce choix. C’est pourquoi suivant le campement, l’horaire d’arrivée sur le site ne peut être choisi (levé du soleil sur le site notamment).



Le jour du départ de votre trekking (randonnée) au Pérou

Votre guide viendra vous chercher à votre hôtel à l’horaire indiqué lors du briefing.
Une plage horaire vous sera indiquée sachant que le guide doit aller chercher tous les membres du groupe. Un arrêt le long du trajet pourra vous permettre de vous procurer une bouteille d’eau pour votre 1er jour de trek ainsi qu’éventuellement de quoi vous restaurer pour le petit déjeuner, le départ étant très matinal.



Vie pratique lors d’un Trekking au Pérou

Les nuits lors de ce trekking sont passées sous tente, hormis la dernière nuit où il s’agit d’un hôtel (sauf trekking du chemin des Incas 4 jours, Choquequirao et Ausangate). Avant chaque repas ainsi que le matin, une petite bassine d’eau vous permettra de vous laver les mains et d’effectuer une toilette sommaire. Nous vous conseillons également d’emporter des lingettes. 
Au niveau des services hygiéniques, certains campements sont équipés de latrines (payantes, à votre charge), il est fortement recommandé d’emporter avec soi du papier toilette. 
Au cours du trekking, vous aurez la possibilité d’acheter quelques boissons et de l’artisanat. Il faut donc impérativement emporter de la petite monnaie pour vos dépenses personnelles, pourboires en usage.


L’eau potable pendant un trekking (randonnée) au Pérou

Pour ce qui est de l’eau, des boissons (chaudes notamment) vous sont fournies au cours des repas (petit déjeuner, déjeuner/dîner, souper/dîner). Durant la marche cela n’est pas fourni. Il est cependant possible d’acheter des bouteilles d’eau scellées sur certains points du trekking (à votre charge). Il est à noter que le coût est supérieur par rapport à la ville de Cusco.
Sur les parcours et/ou campement où il n’est pas possible d’acheter de l’eau celle-ci vous sera fourni en début de journée (bouillie, sur demande à votre cuisinier avec anticipation). 


Les Repas pendant un trekking (randonnée) au Pérou

Tous les repas pendant le trekking sont inclus sauf le premier petit-déjeuner (sur la route pour le trekking nous ferons un arrêt où vous aurez possibilité d’acheter quelque chose), le dernier déjeuner (nous serons alors sur le site de MachuPicchu) et le dîner du dernier jour.
Les repas pendant les campements sont préparés par nos cuisiniers avec des produits frais. Des repas spéciaux (végétarien, aliments non tolérés…) peuvent être prévus sur demande.

Exemples de menu proposé lors de votre trekking

Petit déjeuner
Céréales, yaourt,omelette aux bananes plantains frites,  painet  confiture.Quinoaaux pommesou au chocolatde la maison,chocolat, café,lait, thé, thé de coca.

Déjeuner
Entrée:avocat,pain à l'ail, crème de poulet mariné etasperges,patate douce,salade.Infusions.
Snack pendant la journée
Biscuits, chocolat, céréales, orange, gâteau à la  coca

Après-midi goûter
Popcorn, biscuits et boissons chaudes: café, lait, chocolat et  thé de coca. Farcies au jambon et fromage, boissons chaudes,  fromage frit.

Dîner 
Soupe de légumes, truite sauce à l'ail,  pommes de terre rôties. Banane flambée, thé. 

Ces menus-vous sont donnés à titre d’exemple et sont amenés à être modifiés suivant l’époque de l’année et le cuisinier en charge du trekking.



Comment sont portées les affaires pour un trekking (randonnée) au Pérou ?

Pour tous nos trekkings (sauf exception du trekking du chemin des Incas de 4j et canyon de Colca) vous êtes accompagné par des mules de portage. Ces mules portent le matériel commun du trekking et vos affaires personnelles (vous avez le droit à 6 Kg par personne).
Sur le trekking du chemin des Incas les animaux de portage sont interdits, vous avez donc des porteurs pour ce trekking portant le matériel en commun. Vous aurez à porter vos affaires personnelles ainsi que le tapis de sol (vous avez l’option de prendre un porteur pour vos affaires personnels).
Pour le transport de vos bagages il faut prévoir des sacs à dos (non fournis), d’une capacité d’environ une trentaine de litres. Tout autre type de bagages est à proscrire. Vos bagages sont à confier aux muletiers ou porteurs avant votre départ du campement et vous sont rendus uniquement le soir. Leurs accès n’est pas possible durant le déroulement de la journée. Vous devrez donc avoir avec vous un sac à dos de petite taille pour vos besoins de la journée, notamment une gourde (1l environ), une veste de pluie et votre appareil photos.
A noté que le poids de 6kg correspond environs aux besoins d’une personne pour un trek de 4 ou 5 jours, comprenant les affaires de rechanges + le sac de couchage + le tapis de sol.
Aucun portage n’est assuré pour le chemin des Incas de 2 jours.



Quels sont les bagages autorisé dans le train pour le Machu-Picchu et pour la visite du machu-Picchu ?

Lors de la visite de MachuPicchu, et dans le train les seuls bagages autorisés sont les sacs à dos ou les sacs de petite taille (20 litres au maximum). 
Il est à noter qu’il existe un service de consigne à l’entrée du site de MachuPicchu (non inclus). 



Quels sont les pourboires que l’on doit donner après un trekking (randonnée) au Pérou ?

Le pourboire est une coutume ici dans les Andes. Il est bien entendu que le montant du pourboire est fixé selon votre degré de satisfaction et n’est en aucun cas obligatoire. Nous vous indiquons ci-dessous une indication de montant de pourboire pour vous donner un ordre d’idée. 
Le pourboire moyen est d’environ 2 dollars US par jour pour le personnel de trekking (cuisiniers, muletiers) et 4 dollars pour les journées de guide.



Quels sont les horaires d’arrivée à MachuPicchu après un trekking (randonnée) comportant la visite du site ?

Dans le cas du Chemin des Incas (inca trail) 4 jours
L’arrivée sur le site est fonction du campement assigné au groupe par L’INC (tiré au sort).
Il n’est donc pas possible d’assurer un horaire précis d’arrivé sur le site, certains campements nécessitant plus de 3h de marche jusqu’à la porte du soleil.

Dans le cas des autres treks (Lares et Salkantay)
Tous les autres treks sont proposés avec une nuit précédant la visite de MachuPicchu au village d’AguasCalientes. Vous partirez donc depuis le village en bus (inclus) pour monter vers la citadelle. L’horaire de départ, généralement plutôt matinal, est décidé en concertation avec votre groupe et votre guide.



Comment se déroule la visite de Machu-Picchu après le trekking (randonnée) ?

La visite de MachuPicchu est prévue avec votre guide. Celle-ci dure environ 2 heures.
A l’issue de celle-ci votre guide vous remettra les billets de bus de retour (toujours inclus dans nos programmes), pour passer le temps que vous souhaitez dans la citadelle et pour la visite éventuelle (non accompagnée) du HuaynaPicchu ou du mont MachuPicchu (selon réservation) ou du chemin vers la porte du soleil.
Vous devrez ensuite redescendre en bus jusqu’au village puis rejoindre la gare à l’horaire indiqué sur votre billet.

L’option HuaynaPicchu
Pour tous les treks nous vous proposons en supplément la possibilité de visiter la montagne de HuaynaPicchu. Si ce nom ne vous dit rien vous l’avez par contre forcément déjà aperçu. C’est la montagne qui domine le site, le pain de sucre ou « le nez » du visage de la photo la plus connue du site. Son accès est aujourd’hui limité à 400 personnes par jour, divisé en deux groupes (départ entre 7h et 8h pour le premier groupe, 10h et 11h pour le second groupe). La visite est toujours non guidée car le chemin est fléché et très simple à suivre. Le dénivelé depuis le site est de 500m environ (2h de marche aller-retour). Il est également possible de continuer le chemin vers le temple de la lune (2h de marche environ).
Attention : L’accès au HuyanaPicchu se réalise par un chemin vertigineux, il est donc important de ne pas être sujet au vertige. L’accès en cas de pluie est fortement déconseillé (sol rocailleux glissant).



Quels sont les horaires de retour à Cusco après votre trekking(randonnée)qui mène au Machu-Picchu ?

Les trajets effectués en train sont effectués en catégorie « Expédition » (ou Backpacker) et sont non accompagnés (sauf pour les treks en service entièrement privatif). Généralement, le retour vers Cusco se fait tard en soirée ou en fin d’après-midi, en fonction des disponibilités de trains. Dans la plupart des cas (selon disponibilité bien sûr) le train de retour prévu est l’Expédition partant d’AguasCalientes à 18h45. Nous ne pouvons malheureusement pas vous garantir cet horaire.
Afin de bénéficier de meilleurs horaires, nous vous proposons des trajets en catégorie « Vistadome » (train vistadome) ; les voitures sont équipées de toits panoramiques et de baies vitrées permettant de mieux apprécier les paysages. Vous trouverez le supplément de ce service dans la partie « Options ». Il est exprimé en US$ et par personne. Nous ne pouvons être tenus pour responsables en cas de modifications, changements ou reprogrammations des horaires de train.  L’option Vistadome ne garantit pas une arrivée tôt à Cusco.

A votre arrivée à Ollantaytambo un chauffeur vous attendra avec un panneau comportant votre nom (bus collectif).
À l’issu du trekking, il est fortement déconseillé de prévoir un départ de Cusco, en effet les horaires de retour vers Cusco sont très rarement compatibles avec un départ. 



Imprévus / changement de programme
Nous nous efforçons de suivre le programme qui vous a été proposé au plus près, mais il peut parfois arriver que pour préserver votre sécurité certains parcours soient modifiés pour des raisons externes à notre organisation. Toutes les excursions sont donc soumises aux aléas de la météorologie locale. N’oubliez pas que vous évoluer dans un milieu naturel souvent loin des moyens de communications. Une certaine flexibilité ainsi qu’une capacité d’adaptation vous est demandé. Votre guide sera donc le seul à pouvoir prendre toutes décisions nécessaire en cas d’impondérable.